15 février 2018

Plus d'infos...

Programme :

  • 10:00 Francois Blanquart (CNRS & collège de France) Modéliser l’évolution de la virulence du VIH
  • 10:40 discussion/ pause café
  • 11:10 Paul Bastide (KU Leuven)
    Segmentation sur arbre : application à la détection de changements adaptatifs ancestraux sur des phylogénies
  • 11:50 discussion/ pause
  • 12:10 Arnaud Becheler (EGCE)
    Modèles de démogénétique environnementale pour l’étude des invasions
    biologiques
    cette rencontre s’inscrit dans les activités de la chaire MMB :
    http://www.cmap.polytechnique.fr/ch...

 

Sylvain Arlot (LMO)
Consistent change-point detection with kernels

Plus d'infos...

Résumé : We tackle the change-point problem with data belonging to a general set. We propose a penalty for choosing the number of change-points in the kernel-based method of Harchaoui and Cappe (2007). This penalty generalizes the one proposed for one dimensional signals by Lebarbier (2005).
By showing a new concentration result in Hilbert spaces, we prove it satisfies a non-asymptotic oracle inequality. Furthermore, our procedure retrieves the correct number of change-points with high probability, provided the penalty is well chosen, and it estimates the change-points location at the optimal rate. As a consequence, when using a characteristic kernel, KCP detects all kinds of change in the distribution (not only changes in the mean or the variance), and it is able to do so for complex structured data (not necessarily in R^d). Most of the analysis is conducted assuming that the kernel is bounded ; part of the results can be extended when we only assume a finite second-order moment.
Experiments on synthetic and real data illustrate the accuracy of our method, showing it can detect changes in the whole distribution of data, even when the mean and variance are constant.
Based upon joints works with Alain Celisse, Damien Garreau and Zaïd Harchaoui.
Preprints : http://arxiv.org/abs/1612.04740 and http://arxiv.org/abs/1202.3878

Consistent change-point detection with kernels  Version PDF

Noémie Legout (Orsay)
Un produit sur l’homologie de Floer des cobordismes lagrangiens

Plus d'infos...

Lieu : IMO, salle 2L8

Résumé : L’étude des sous-variétés legendriennes à isotopie près dans les variétés de contact a mené à la définition d’un certain nombre d’invariants algébriques. Toutefois, il est possible d’aborder le problème d’un point de vue géométrique en étudiant des sous-variétés lagrangiennes. En effet, Chantraine a montré qu’une isotopie legendrienne entre deux sous-variétés legendriennes donne lieu à un cylindre lagrangien entre ces deux sous-variétés. Plus généralement, on peut étudier les cobordismes lagrangiens entre sous-variétés legendriennes. Pour cela, Chantraine, Dimitroglou-Rizell, Ghiggini et Golovko ont défini une homologie de Floer pour cobordismes lagrangiens, permettant notamment d’obtenir des informations de nature topologique sur un cobordisme en fonction des sous-variétés legendriennes au bord. Dans cette exposé, je rappellerai la définition de cette homologie et expliquerai comment construire un produit sur le complexe de Floer qui retrouve le produit cup.

Notes de dernières minutes : Café culturel assuré à 13h par Rémi Leclercq.

Un produit sur l’homologie de Floer des cobordismes lagrangiens  Version PDF

Ludovic Métivier (Univ. Grenoble & CNRS)
Utilisation du transport optimal pour mesurer la distance entre deux jeux de données : application en imagerie sismique

Franck Sueur (Université de Bordeaux)
Contrôle des équations de Navier-Stokes dans un rectangle avec un peu d’aide d’une force fantôme

Plus d'infos...

Lieu : IMO, Salle 3L8

Résumé : Dans cet exposé, je présenterai un résultat obtenu avec Jean-Michel Coron, Frédéric Marbach et Ping Zhang sur le contrôle des équations de Navier-Stokes incompressible dans un rectangle avec condition d’adhérence sur les côtés horizontaux. On prouve que pour tout temps positif, pour toute vitesse fluide initiale d’énergie finie, il existe des contrôles sur les bords verticaux, et une force distribuée qui peut être prise arbitrairement petite dans un espace de Sobolev d’indice arbitrairement grand, tels que la solution faible de Leray correspondante est nulle au temps donné.

Contrôle des équations de Navier-Stokes dans un rectangle avec un peu d’aide d’une force fantôme  Version PDF