28 novembre 2017

 
Inauguration de l’IMO par le Président de la République, M. Emmanuel Macron

Plus d'infos...

iCal

Résumé : M. Emmanuel Macron, Président de la République, a inauguré l’Insitut de Mathématique d’Orsay.
Quelques photos ici.
Un film sur l’histoire du Laboratoire de Mathématiques d’Orsay a été réalisé pour cette occasion et sera présenté prochainement. Voici la bande-annonce.

Inauguration de l’IMO par le Président de la République, M. Emmanuel Macron  Version PDF

Estibalitz Durand-Cartagena (UNED, Madrid)
AMLE’s and infinity-harmonic functions in metric measure spaces

Plus d'infos...

iCal

Lieu : Salle 113-115 (Bâtiment 425)

Résumé : The aim of this talk is to give an overview of the theory of absolutely minimizing Lipschitz extensions (AMLE) and infinity-harmonic functions in the general setting of metric measure spaces.

AMLE’s and infinity-harmonic functions in metric measure spaces  Version PDF

Yuri Bilu (Université de Bordeaux)
Bornes effectives pour les unités singulières

Plus d'infos...

iCal

Lieu : Bât. 425, salle 117-119

Résumé : On appelle le « module singulier » l’invariant j d’une courbe elliptique à multiplication complexe. Un module singulier est toujours un entier algébrique. En 2011 Masser a posé la question suivante : un module singulier peut-il être une unité ?
En 2015 Habegger a démontré qu’il ne peut exister qu’un nombre fini de ces « unités singulières ». C’était un cas particulier de son « Théorème de Siegel pour les points CM ». Malheureusement, la preuve n’est pas effective, parce que le zéro de Siegel est impliquée (par l’application du Théorème d’équipartition de Duke).
Dans ce travail, en commun avec Philipp Habegger et Lars Kühne, nous obtenons une borne totalement explicite : si D=df^2 est un discriminant d’un ordre imaginaire quadratique dont le module singulier correspondant est une unité, alors |D|<10^15.

Bornes effectives pour les unités singulières  Version PDF

 
Assemblée Générale du Département

Plus d'infos...

iCal

Résumé : L’assemblée Générale du Département de Mathématiques d’Orsay, réunie le mardi 28 novembre 2017, soutient les contre-propositions des négociatrices du consortium COUPERIN dans leurs pourparlers avec Springer-Nature. Une motion a été adoptée, que l’on peut consulter ici. Vous pouvez aussi consulter ici et les documents présentés lors de l’AG.

Assemblée Générale du Département  Version PDF