19 octobre 2017

Antonin Guilloux (IMJ)
La fonction volume sur les variétés de caractères

Plus d'infos...

Lieu : Bâtiment 425, salle 121-123

Résumé : Soit M une variété de dimension 3 et G son groupe fondamental. La recherche d’éventuelles structures hyperboliques sur M amène naturellement à étudier l’espace des représentations de G dans SL(2,C), ou plutôt la variété des caractères (espace des représentations modulo conjugaison).
On peut définir sur cette variété de caractère une fonction Volume, qui étend le volume hyperbolique. Nous verrons comment l’étude des propriétés de cette fonction renseigne sur la variété des caractères elle-même.

Notes de dernières minutes : Café culturel à 13h par Daniel Monclair.

La fonction volume sur les variétés de caractères  Version PDF

Mathieu Rosenbaum (École Polytechnique)
Les fondements microscopiques des propriétés statistiques de la volatilité

Plus d'infos...

Lieu : salle 117/119 du bâtiment 425

Résumé : Dans cet exposé, nous commencerons par dresser un panorama des propriétés statistiques du processus de volatilité en finance. Nous nous intéresserons en particulier à la nature « rugueuse » de la volatilité, au phénomène de mémoire longue et à l’effet levier. Ensuite, à l’aide de modélisations se basant sur des processus ponctuels, nous tenterons d’expliquer la nature universelle de ces propriétés. Ces travaux ont été effectués en collaboration avec Omar El Euch et Thibault Jaisson.

Les fondements microscopiques des propriétés statistiques de la volatilité  Version PDF

Guilherme Mazanti (LMO)
Jeux à champ moyen en temps minimal

Max Fathi (CNRS & Université de Toulouse)
Noyaux de Stein, transport optimal et theoreme central limite

Plus d'infos...

Lieu : Bât 425, salle 113-115

Résumé : Les noyaux de Stein sont une maniere de comparer des mesures de probabilite via des formules d’integration par parties. Dans cet expose, je parlerai de quelques unes de leurs proprietes et d’une connexion avec la theorie du transport optimal. En particulier, cela permet d’estimer la vitesse de convergence dans le theoreme central limite via la regularite de solutions de l’equation de Kahler-Einstein torique (une variante de l’equation de Monge-Ampere).

Noyaux de Stein, transport optimal et theoreme central limite  Version PDF