Un produit sur l’homologie de Floer des cobordismes lagrangiens

Jeudi 15 février 14:00-15:00 - Noémie Legout - Orsay

Résumé : L’étude des sous-variétés legendriennes à isotopie près dans les variétés de contact a mené à la définition d’un certain nombre d’invariants algébriques. Toutefois, il est possible d’aborder le problème d’un point de vue géométrique en étudiant des sous-variétés lagrangiennes. En effet, Chantraine a montré qu’une isotopie legendrienne entre deux sous-variétés legendriennes donne lieu à un cylindre lagrangien entre ces deux sous-variétés. Plus généralement, on peut étudier les cobordismes lagrangiens entre sous-variétés legendriennes. Pour cela, Chantraine, Dimitroglou-Rizell, Ghiggini et Golovko ont défini une homologie de Floer pour cobordismes lagrangiens, permettant notamment d’obtenir des informations de nature topologique sur un cobordisme en fonction des sous-variétés legendriennes au bord. Dans cette exposé, je rappellerai la définition de cette homologie et expliquerai comment construire un produit sur le complexe de Floer qui retrouve le produit cup.

Lieu : IMO, salle 2L8

Notes de dernières minutes : Café culturel assuré à 13h par Rémi Leclercq.

Un produit sur l’homologie de Floer des cobordismes lagrangiens  Version PDF
août 2018 :

Rien pour ce mois

juillet 2018 | septembre 2018