Sur la conjecture de Hasse-Weil pour les courbes de genre 2

Mardi 27 mars 14:15-15:15 - Vincent Pilloni - ENS Lyon

Résumé : La conjecture de Hasse Weil prédit que les fonctions Zeta des variétés sur les corps de nombres admettent un prolongement méromorphe au plan complexe et vérifient une équation fonctionnelle. La principale stratégie consiste à essayer d’exprimer ces fonctions Zeta à l’aide des fonctions L de formes automorphes. Travail en commun avec G. Boxer, F. Calegari, T. Gee.

Lieu : IMO Bât. 307, salle 3L15

Sur la conjecture de Hasse-Weil pour les courbes de genre 2  Version PDF