Stabilité asymptotique des kinks

Jeudi 3 mars 2016 15:00-16:00 - Claudio Munoz - CNRS & Universidad de Chile

Résumé : Dans cet exposé mon but est d’expliquer les idées de la preuve de
convergence aux kinks du modèle 1d du type phi 4, une équation du champ
scalaire classique. Avec une nouvelle inégalité du type virial pour
contrôler les modes internes, on montre que toutes les perturbations
impaires du kink dans l’espace d’énergie convergent vers le kink
localement, mais fortement en espace. Il s’agit d’un travail en
collaboration avec Mike Kowalczyk et Yvan Martel.

Lieu : Bât 425, salle 113-115

Stabilité asymptotique des kinks  Version PDF