Mesures d’entropie maximale pour les diffeomorphismes de surface

Lundi 19 juin 10:30-11:55 Jerome Buzzi - Orsay

Résumé : Nous montrons qu’un diffeomorphisme de surface de regularite C^infini a un nombre fini de mesures d’entropie maximale si son entropie topologique est non nulle. Il y a unicite si le diffeomorphisme est de plus topologiquement transitif.
La preuve combine codage par decalage de Markov (du `a Sarig), analyse de la connexion homocline entre mesures et etude des dimensions transverses de feuilletages stables et instables.
Collaboration avec S.Crovisier et O.Sarig.

Lieu : salle 121-123

Mesures d’entropie maximale pour les diffeomorphismes de surface  Version PDF
août 2017 :

juillet 2017 | septembre 2017