De la dynamique du gradient au processus de rafle

Jeudi 2 février 2017 14:00-15:00 - Aris Daniilidis - Universidad de Chile

Résumé : Le processus de rafle (“sweeping process” est la traduction postérieure en anglais mais la terminologie originale en français est bien le mot rafle !) a été introduit par Jean-Jacques Moreau dans les années 70 pour modéliser certains problèmes de la mécanique non-régulière.
 On établit une variante de la technique de désingularisation de Kurdyka pour désingulariser les co-dérivées du processus de rafle dans le cas définissable, et garantir ainsi la finitude de longueur de ses orbites. Ce résultat, dans le cas particulier où le processus de rafle correspond aux sous-niveaux d’une fonction (non nécessairement régulière), généralise les résultats connus pour les orbites des systèmes dynamiques de type sous-gradient.

Lieu : Bâtiment 425, salle 121-123

De la dynamique du gradient au processus de rafle  Version PDF