Cohomologie des variétés sur l’extension cyclotomique maximale

Mardi 23 juin 2015 16:00-17:00 - Tamás Szamuely - Alfred Renyí Institute (Budapest, Hongrie)

Résumé : Il y a 35 ans, Ken Ribet a démontré qu’une variété abélienne définie sur l’extension cyclotomique maximale d’un corps de nombres ne possède qu’un nombre fini de points de torsion. Dans un travail en commun avec Damian Rössler, nous englobons le théorème de Ribet dans un énoncé cohomologique très général. Je présenterai aussi une généralisation, largement conjecturale, en termes de cycles algébriques, ainsi que des analogues en caractéristique positive.

Lieu : bât. 425 - 113-115

Cohomologie des variétés sur l’extension cyclotomique maximale  Version PDF